2015 en révision

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2015 de ce blog.

En voici un extrait :

Un tramway de San Francisco peut contenir 60 personnes. Ce blog a été visité 3 200 fois en 2015. S’il était un de ces tramways, il aurait dû faire à peu près 53 voyages pour transporter tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Exposition photos

Au fil des saisons ils se tissent des liens particuliers avec nos hôtes qui deviennent des êtres chers. Tel est le cas de Bernard Schouwey, venu un beau jour poser son matériel photo chez nous pour prendre quelques images, qui est tombé amoureux de ce « coin de paradis ».

IMG_0500

Tout est dit !

Avec 7 de ses collègues « chasseurs d’images », il a monté une magnifique exposition « Carnets de photographes »que vous pourrez admirer sans modération au Musée de Bagnes au Châble/VS. Chacun dispose d’une salle, ce qui confère une atmosphère toute particulière à cette expo. A chaque pas de porte, un nouveau monde s’offre à vous.

http://www.museedebagnes.ch/images/flyer.pdf

IMG_0498

IMG_0499

IMG_0502

L’ami Bernard et Nicolas lors du vernissage

On vous le garantit, vous pouvez y aller les yeux fermés! Enfin… ce serait dommage de ne pas les garder grand ouverts là-bas !

Jusqu’au 17 janvier 2016 du mercredi au dimanche de 14h à 18h.

Bonne visite 🙂

 

 

Envie de séjourner quelques jours en montagne, mais vous n’êtes pas des randonneurs intrépides ?

Voici une jolie proposition d’un séjour randonnées : lancez-vous le défi de faire les quatre cols qui entourent le bassin de Salanfe!

  
Posez votre sac à dos à l’auberge dans une de nos jolies chambres ou dans un de nos dortoirs et partez léger découvrir notre magnifique site.

  
Ces quatre cols vous feront à chaque fois découvrir le cirque de Salanfe sous un autre angle. Du col du Jorat à 2212m, le Chablais s’étend jusqu’au lac Léman. Du col de Susanfe à 2494m, les majestueuses Dents Blanches vous regardent. Du col de la Golette à 2466m, Martigny et la plaine du Rhône font office de tapis. Du col d’Emaney à 2462m, le Mont Blanc et le glacier du Trient se tiennent fièrement en face de vous.

  
N’oubliez de regarder et d’écouter ! Nos amis à quatre pattes eux vous auront vite repérés 😉

  
Et pourquoi ne pas profiter de réserver notre offre tout compris :

« Randonnée en liberté » 2015
Forfait 4 jours / 3 nuits, CHF 198.- en pension complète

En un clic, réservez votre séjour chez nous avec notre formulaire en ligne 🙂

Au plaisir de vous accueillir à l’auberge !

«Il n’y a pas de mauvaises conditions météo, il n’y a que des tenues inadéquates»

Le temps idéal aujourd’hui pour un petit rappel 😉

AUBERGE DE SALANFE

«Il n’y a pas de mauvaises conditions météo, il n’y a que des tenues inadéquates» titre randonnee.ch sur sa page concernant les vêtements de randonnée.
L’équipement est un point capital à la réussite de vos randonnées. Un sac inadapté, des chaussures sans profil par exemple gâcheront même la plus belle de vos journées en montagne.

20140729-172953-62993518.jpg

Si le principe des couches et le choix du matériel sont bien expliqués dans cet article, voici quelques astuces supplémentaires :

  • Des bâtons de randonnée soulageront les articulations de vos genoux et vous aideront à garder l’équilibre. Particulièrement utiles si vous avez à traverser des névés ou pierriers. Il existe des modèles télescopiques que vous pourrez ranger dans votre sac.
  • Un bon sac, c’est bien! Mais encore faut-il qu’il protège vos affaires en cas de pluie… Une housse imperméable est un excellent moyen de le protéger, elle est souvent vendue avec ou en…

Voir l’article original 224 mots de plus

Exposition photos : Images de nos montagnes sur le barrage du Lac de Salanfe

Venez découvrir une magnifique exposition photos intitulée « Images de nos montagnes » de Sébastien Tinguely. 

  
Sébastien Tinguely, photographe et biologiste, est un amoureux de la montagne et de sa faune. Il est un grand connaisseur de la région et il garde précieusement ses « secret spots » sans pour autant oublier de nous en faire profiter au travers de ses photos. http://sebastientinguely.ch

  
Cette exposition photos a pris place sur le couronnement du barrage de Salanfe. 12 photos prises dans la région de Salanfe. Du 21 juin au dernier week-end de septembre 2015.

  
Plus d’infos : http://salanfe.ch/fr/a-la-decouverte-de-salanfe/agenda-2015

Bienvenue à tous!

Du lac d’Emosson à Champéry par le lac de Salanfe, une randonnée de deux jours.

Une très belle randonnée de deux jours, qui part du lac d’Emosson pour atteindre Champéry par le lac de Salanfe.

1er jour
Temps de marche : 5h50
Dénivelé : – 1173 + 1172

Cette première journée vous fera découvrir deux magnifiques lacs de montagne et leur barrage.

Carte lac Emosson au lac de SalanfeDénivelés du lac d'Emosson au lac de Salanfe

Pour rejoindre le lac d’Emosson, vous pouvez prendre le train Mont Blanc Express depuis Martigny jusqu’à Finhaut, puis continuer avec le bus jusqu’au lac, horaires et tarifs
Vous pouvez aussi aller avec le train jusqu’au Châtelard et prendre les funiculaires de Vertic’alp Emosson, horaires et tarifs

Le sentier part du restaurant à 1945 m et longe le bassin de retenue d’eau. Actuellement, il y a des travaux titanesques avec le Chantier de Nant de Drance. Mais vous ne verrez pas grand chose, la plus grande partie se faisant sous vos pieds! L’entreprise Nant de Drance SA construit une centrale de pompage-turbinage dans une caverne souterraine entre Emosson et Vieux-Emosson, les deux lacs de retenue existants.

Mais revenons sur terre! Le sentier va ensuite grimper en direction du col de Barberine à 2462 m. Puis une jolie descente vers le vallon d’Emaney, magnifique endroit très sauvage. A l’alpage d’Emaney, il est possible de se restaurer.

Le sentier pédestre continue pour passer le col d’Emaney à 2462 m avec à sa droite le Luisin. Ce sommet de 2786 m a un point de vue magnifique. Ajouter une bonne 1 1/2 h si vous voulez le faire. Depuis le col, la vue est magnifique sur le lac de Salanfe et les Dents du Midi.

La descente sur Salanfe se poursuit en passant par les Mines d’Or et d’Arsenic, juste au-dessus du petit lac des Ottans.
Arrivé au bord du plan d’eau, le chemin traverse le couronnement du barrage, 1925 m, où a lieu cette saison 2015 une magnifique exposition de photos de notre ami Sébastien TInguely.

Carte sur SuisseMobile

2ème jour
Temps de marche : 5h20
Dénivelé : – 1503 + 604

Une bonne nuit de sommeil dans une de nos chambres ou dans un dortoir et voici une nouvelle journée devant vous! Mais avant de partir, n’oubliez pas de vous en mettre plein la vue en admirant les eaux miroitantes du lac de Salanfe où se reflètent la Tour Salière et les Dents du Midi.

Du lac de Salanfe à ChampéryDénivelés du lac de Salanfe à Champéry

Le sentier longe le lac de Salanfe avant de grimper au col de Susanfe, 2501 m. La vue y est splendide mais pas aussi belle que depuis le sommet de la Haute Cime… Pour les plus courageux ou ceux qui en veulent plus, l’aller retour à 3257 m en 3h.
Une longue descente sur Champéry, 1018 m, en passant par la cabane de Susanfe où il est possible de se restaurer et le fameux pas d’Encel, un verrou roucheux impressionnant mais sécurisé par une main courante. A Champéry, vous pourrez prendre le train AOMC, horaires et tarifs.

Carte sur SuisseMobile

Des envies, des questions? N’hésitez pas à nous appeler au 027 761 14 38 ou nous contacter par email auberge@salanfe.ch

Bonne rando !!

20ème saison à l’Auberge du Lac de Salanfe

Une nouvelle saison avec une saveur particulière, notre 20ème là-haut au paradis ! 

Nous vous attendons avec bonheur pour vos balades, randonnées, parties de pêche ou courses en montagne. Et bien sûr sur notre terrasse panoramique pour déguster un de nos plats comme notre fameuse Croûte Biquette ou nos Rösti Montagnard ! 

Joli article de presse dans le Nouvelliste : http://salanfe.ch/docs/NF%208.06.2015.pdf

De Salvan à Salanfe par les gorges du Dailley et retour

En empruntant la route qui mène de Salvan au Vallon de Van qui se douterait qu’il se cache, à quelques enjambées, une gorge mystérieuse et une balade incroyable.

IMG_4875

L’itinéraire de cette randonnée longe la rivière au doux nom de « Salanfe »
Eh oui ! Celle-ci prend sa source au lac du même nom à 1925 m. d’altitude, traverse le magnifique Vallon de Van, s’engouffre dans les gorges du Dailley avant de plonger dans la Vallée du Rhône en cascade, la fière « Pissevache » quelques 1473 mètres plus bas à Vernayaz.

IMG_4857

Mais revenons aux Gorges du Dailley. C’est en 1895 que ces gorges furent ouvertes pour la première fois aux touristes. Lors de la construction de la route du Vallon de Van en 1944, de gros blocs y sont « balancés » et l’accès en a été détruit.
C’est en 1991, que « L’association des Amis des Granges et du Bioley » se lance dans un projet un peu fou, rouvrir ces gorges au public. Dès lors, elle n’aura de cesse d’améliorer et de sécuriser leur accès avec l’ouverture dans un premier temps de Dailley I puis de Dailley II.

LA RANDONNEE EN DEUX JOURS

1er jour – De Salvan à Salanfe par les Gorges du Dailley


Nombre de kilomètre : 8.4 km
Temps de marche : 3h40
Point de départ : gare de Salvan (altitude 934m.)
Point d’arrivée : lac de Salanfe (altitude 1933m.)
Dénivelés : montée 1037 m, descente 39 m.

IMG_4977Itinéraire sur SuisseMobile

De la gare de Salvan, suivez le panneau Les Granges – les Gorges du Dailley. Traversez le hameau des Granges, passez devant l’Hôtel de la Balance et empruntez le sentier didactique forestier créé par ce dernier.

IMG_4806

Au bout du sentier, la cascade du Dailley vous accueillera avec grand fracas.

IMG_4830

Et vous voilà grimpant les nombreuses marches (on ne vous dira pas combien…) qui vous amèneront à Van d’en Bas.

IMG_4841

IMG_4863

IMG_4861

Vous traverserez ensuite le très charmant Vallon de Van avec ses vieux mayens.

IMG_4878

IMG_4877

Puis depuis le camping de Van d’en Haut, vous attaquerez la dernière montée jusqu’au lac de Salanfe.

IMG_4980

Un bon repas et une douce nuit à l’auberge dans un cirque unique au monde entouré des Dents-du-Midi, de la Tour Salière, du Luisin et des Petits Perrons.

 IMG_0152

2ème jour – De Salanfe à Salvan par le col de la Matze


Nombre de kilomètre : 9.88 km
Temps de marche : 3h
Point de départ : lac de Salanfe (altitude 1933m.)
Point d’arrivée : gare de Salvan (altitude 934m.)
Dénivelés : montée 162.1 m, descente 1139.8 m.

IMG_4978Itinéraire sur SuisseMobile

Un dernier coup d’œil au magnifique lac de Salanfe où miroitent les montagnes environnantes au petit matin et vous voilà redescendant sur le Vallon de Van.
IMG_1451  IMG_1452

Empruntez l’itinéraire qui vous mène au col de la Matze en longeant le vallon peu après la sortie de Van d’en Haut. Puis suivre les panneaux qui vous ramèneront à Salvan.

IMG_4950

IMG_4952

Et n’oubliez pas, quand vous vous retrouverez en plaine, de jeter un dernier regard sur la Pissevache en vous demandant, qui de vous ou de l’eau, aura été le plus rapide à regagner le Rhône…

IMG_4981
Petits conseils :

  • Il est préférable de monter que descendre les gorges pour les personnes sujettes au vertige, pour les jeunes enfants et les chiens (attention, certaines marches sont en grillage)
  • Cet itinéraire peut se faire en début de saison
  • En voiture, un parking à l’entrée du hameau des Granges est à votre disposition

La première ascension de la Haute Cime

De nos jours on crapahute les montagnes et plus c’est haut plus c’est beau 🙂

Le col de Susanfe et la Haute Cime versant Salanfe

La Haute Cime et le col de Susanfe versant Salanfe

Mais pendant longtemps les sommets furent des territoires interdits où demeurent diable, vouivre et autres légendes terrifiantes. L’alpinisme naît officiellement avec la première ascension du Mont Blanc en 1786. S’ensuivent de nombreuses premières dans les Alpes et l’Himalaya.

C’est en 1784 que le Vicaire Clément, enfant de Champéry et gardien des âmes de Val d’Illiez, montra la voie pour gravir nos Dents du Midi et atteignit le premier le sommet de la Haute Cime, nommée alors « Dent de l’Ouest ». Ce fut d’abord elle qui porta plus tard le nom de « Dent du Midi ». On prétend que ce sont les riverains du Léman qui donnèrent au massif tout entier le nom de Dents du Midi. C’est à partir du dernier quart du 19eme siècle que les noms actuels se sont imposés, bien qu’en 1879, on parlât encore de la « Dent Rouge » pour notre actuelle « Dent Jaune ».

On retrouve dans un article du « Nouvelliste valaisan » (ci-dessous) de 1905, la première ascension de l’année de la Haute Cime faite par deux intrépides alpinistes, MM. von Krogh et Mlle E. von Bülow accompagnés par deux guides de Champéry, Emile Joris et Isaac Clément.

1ère ascension de la Haute Cime

Archives du Nouvelliste, 8 avril 1905

Tonnerres, éclairs… Que faire en cas d’orage ?

En montagne, quelques soient les conditions météorologiques annoncées, le temps peut se dégrader très vite. Le vent se lève, l’horizon s’obscurcie ? Mhhh… il est « temps » de vous rappeler quelques conseils!

  • Le tout premier est de vous renseigner sur la météo du jour avant votre départ.
    Différents sites internet et applications pour smartphone vous proposent la météo en « live ». Par exemple MétéoSuisse avec son application mobile fournit une carte avec une animation des prévisions.
    Vous êtes en cabane? Demandez conseil au gardien, nul mieux que lui ne saurait vous éclairer !
  • Vous voilà en route et les conditions se gâtent. N’hésitez pas à faire demi-tour si vous n’êtes pas trop éloigné de votre point de départ.
    Si, si le soleil était bien là sur la terrasse au petit matin… Mais au fond du lac juste au début de la montée du col de Susanfe, le vent et les nuages noirs sont bel et bien arrivés… Et c’est au pas de charge que nos hôtes ont rebroussé chemin tout heureux de se mettre à l’abri et de ne pas avoir trop souffert des grêlons gros comme des cerises…
  • Mais malheureusement vous êtes déjà bien loin de tout abri… Il faut alors adopter de bons réflexes. Le premier est de ne pas courir car au risque d’être foudroyé vous ajoutez celui de vous blesser en tombant.
  • Si vous êtes sur une crête, un sommet, descendez le plus vite possible. Ne restez jamais sur un point culminant.
  • Ne vous abritez pas sous un arbre isolé.
  • Les bâtons, les piolets attirent la foudre. Rangez-les et débarrassez-vous des objets métalliques apparents (attention aux bâtons ou piolets rangés dans le sac leurs pointes en haut… on ne peut pas faire pire!!)
  • Ecartez-vous des cours d’eau, l’eau est conductrice.
  • Si aucune cabane, ni aucune cavité rocheuse assez profonde ne se présentent, mettez-vous accroupi, tête rentrée dans les épaules, sur votre sac à dos pour vous isoler du sol.

Et comment savoir si l’orage se rapproche ? Un éclair puis un instant plus tard on entend un coup de tonnerre. C’est le nombre de secondes entre les deux qui permet d’estimer la distance de l’orage. La vitesse du bruit est de 350 m/s. Par exemple, le bruit arrive 8 secondes plus tard que l’éclair, l’orage se trouve donc à 350 * 8 = 2800 mètres, environ à 3 kilomètres!

%d blogueurs aiment cette page :